Comment organiser un voyage pour observer les aurores boréales en Islande ?

janvier 26, 2024

En cette belle journée du 26 janvier 2024, vous venez de prendre une décision fantastique : partir à la chasse aux aurores boréales en Islande. Ah, la magie des cieux qui s’illuminent de couleurs chatoyantes, un spectacle à couper le souffle qui vaut le détour. Mais comment organiser ce voyage de rêve ? Asseyez-vous confortablement, nous vous guidons pas à pas.

Préparer le voyage

Avant tout, une organisation minutieuse s’impose. L’Islande est un pays avec des conditions climatiques singulières, il est donc important de se préparer en conséquence.

A lire également : Quels sont les meilleurs sentiers pour la randonnée en forêt tropicale au Costa Rica ?

Planifiez votre voyage entre septembre et avril. Ce sont les mois où l’obscurité est suffisante pour que vous ayez toutes les chances d’observer la danse des aurores boréales dans le ciel. Plus précisément, la période de mi-septembre à mi-mars est souvent considérée comme idéale.

Optez pour un séjour d’au moins une semaine. Les aurores boréales sont capricieuses et ne se montrent pas tous les soirs. En restant une semaine, vous augmentez vos chances de les observer.

En parallèle : Quels sont les secrets d’un voyage culinaire mémorable au Vietnam pour les amateurs de street food ?

Les équipements à prévoir

Votre valise doit contenir l’essentiel pour braver le froid islandais et immortaliser le spectacle des aurores boréales.

Des vêtements chauds et imperméables. Les températures peuvent être glaciales et la météo changeante. Pensez à emporter des vêtements thermiques, des bottes de neige, des gants, un bonnet et une écharpe.

Un appareil photo avec un trépied. Si vous souhaitez capturer la beauté des aurores boréales, un appareil photo capable de faire des poses longues est un must. N’oubliez pas le trépied pour stabiliser votre appareil.

Se déplacer en Islande

Pour chasser les aurores boréales, il faudra vous déplacer. Comment faire ? Plusieurs options s’offrent à vous.

La location d’un véhicule. Elle offre une grande liberté, vous permettant de vous déplacer à votre rythme et d’accéder à des lieux plus isolés, loin des lumières des villes.

Les excursions organisées. Plusieurs agences proposent des sorties nocturnes pour observer les aurores boréales. Elles sont généralement accompagnées d’un guide qui connaît bien les meilleurs spots.

Trouver les meilleurs spots d’observation

L’observation des aurores boréales requiert un ciel dégagé, loin des lumières artificielles. Voici quelques spots populaires en Islande.

Le parc national de Thingvellir. C’est un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, situé à une quarantaine de kilomètres de Reykjavik. Sa situation géographique éloignée des lumières de la ville en fait un endroit idéal pour observer les aurores boréales.

La plage de sable noir de Reynisfjara. Située près du petit village de Vík, elle offre un cadre unique pour admirer les aurores boréales, avec ses rochers de basalte émergeant de l’océan.

Voilà, vous avez maintenant toutes les clés en main pour organiser votre voyage en Islande et partir à la chasse aux aurores boréales. Préparez-vous à vivre une aventure inoubliable sous le ciel étoilé islandais. Bon voyage !

L’importance de consulter les prévisions météo

Nul doute que l’une des clés du succès pour observer les aurores boréales est de garder un œil sur les prévisions météo. En effet, les aurores boréales nécessitent un ciel dégagé pour être visibles. De plus, il existe des prévisions spécifiques pour les aurores boréales qui vous indiquent si l’activité solaire est favorable à leur apparition.

Consultez régulièrement les prévisions météorologiques et géomagnétiques. Les sites internet de météo islandaise, comme Vedur, fournissent des informations précises sur les conditions météorologiques mais aussi sur l’activité aurorale. Ces informations sont mises à jour plusieurs fois par jour et sont un outil essentiel pour optimiser vos chances d’observer ce phénomène naturel.

Tenez compte des nuages. Une couverture nuageuse trop importante peut malheureusement cacher les aurores boréales. Il est donc crucial de choisir une nuit avec le moins de nuages possible pour maximiser vos chances.

Soyez flexible. Les aurores boréales sont imprévisibles. Il est donc recommandé d’adapter votre planning en fonction des prévisions. Si les conditions ne sont pas optimales un soir, ne vous découragez pas et essayez le lendemain.

L’art de photographier les aurores boréales

Capturer la beauté éphémère des aurores boréales est un défi en soi. Cependant, avec quelques conseils, vous pouvez réussir à prendre des photos époustouflantes de ce spectacle naturel.

Maîtrisez les réglages de votre appareil. Les aurores boréales nécessitent des réglages spécifiques pour être correctement photographiées. Vous avez besoin d’un appareil photo capable de faire des poses longues (15 à 30 secondes), d’une ouverture de l’objectif assez grande (f/2.8 ou plus bas si possible) et d’une sensibilité ISO élevée (800 à 3200).

Utilisez un trépied. Il est essentiel pour stabiliser votre appareil et éviter les flous de mouvement.

Expérimentez. Les aurores boréales peuvent changer rapidement, alors n’hésitez pas à expérimenter avec différents réglages pour obtenir le meilleur résultat possible.

Conclusion

Partir à la chasse aux aurores boréales en Islande est une aventure extraordinaire qui nécessite une préparation minutieuse. Choisir le bon moment pour voyager, emporter les bons équipements, s’informer sur les conditions météorologiques et aurorales, et maîtriser l’art de la photographie nocturne sont autant d’étapes clés pour réussir votre quête.

Alors, n’attendez plus. Préparez votre voyage, embarquez pour l’Islande et laissez-vous émerveiller par ce spectacle naturel unique. L’excitation de l’attente, le frisson de la première lueur dans le ciel et la beauté envoûtante des aurores boréales sont des expériences que vous n’oublierez jamais. Bon voyage et bonne chasse aux aurores boréales !